Guy Perron, auteur


Archiviste municipal, Guy Perron consacre ses loisirs à l'histoire et à la généalogie depuis plus de 20 ans! Il offre le résultat de ses recherches qu'il a effectué sur l'ancêtre DANIEL PERRON DIT SUIRE (1638-1678) et FRANCOIS PERON (1615-1665), son père.

L'un des seuls ports de France assurant un trafic régulier vers les colonies au XVIIe siècle, La Rochelle était aussi le plus important port d'embarquement des colons français pour l'Amérique. Ce mouvement de La Rochelle vers les colonies a reposé sur un groupe d'hommes, les marchands, qui au début, agissaient comme correspondants des premières compagnies de colonisation.

La voie du commerce libre s'ouvrant devant les marchands rochelais, François Peron, homme d'action, tenta sa chance et négocia pour son propre compte. Il devint marchand-engagiste, bourgeois et avitailleur.

De religion protestante, il commerça quand même avec le Canada en y envoyant ses navires sur lesquels prenaient place passagers et marchandises. Il recruta la main-d'oeuvre nécessaire à la mise en valeur et au peuplement des colonies (116 engagés) et ses navires rapportaient, au retour, des fourrures et peaux du Canada, le poisson de Terre-Neuve et, plus tard, le sucre des Antilles.


Travailleur acharné, François Peron taquina sans cesse le destin pour atteindre ses buts, prendre sa place dans la bourgeoisie commerçante et réussir.

Visionnaire ou opportuniste, François Peron envoya son fils naturel à Québec pour le représenter. Daniel Perron dit Suire abjura le calviniste, s'y établit et perpétua le nom de son père. Il est le premier ancêtre des familles Perron d'Amérique.

Cet ouvrage de 382 pages (15 cm X 23 cm) comprend des photographies, cartes et plans, appendices, index des noms propres, le répertoire des engagés recrutés par François Peron, de même qu'une lignée patrilinéaire personnelle (ascendance paternelle) que vous pourrez compléter à votre nom ou à celui d'un être cher.

Voir la recension (analyse critique) de M. Gilles Laprade

Pour commander, cliquez ici

Daniel Suire ne fait rien comme les autres. Né hors mariage, il est issu d'une famille protestante de La Rochelle. Il s'embarque expressément pour la Nouvelle-France. L'avenir est prometteur. Il a tout pour réussir. Il s'y établit, se marie et abjure le protestantisme. En haine de ce geste, François Peron va renier son fils.

Son père décédé, il s'approprie le nom Peron, qui se voit ajouter un « r » par la société catholique. Sa vie durant, Daniel Perron dit Suire comparaît devant les tribunaux de l'époque. Il s'adonne plus à la parole qu'à la culture de la terre. Il aime discourir, rouspéter, critiquer car... il trouve toujours à redire. Sur sa terre, il travail uniquement pour l'humble confort de sa famille.

Après avoir vécu une existence dans l'ombre du père, Daniel Perron dit Suire laisse une nombreuse descendance en laquelle on retrouve des pionniers dans la colonisation de provinces, territoires et états de l'Amérique du Nord. Au Québec seulement, près de 25 000 personnes portent le nom Perron.


Cet ouvrage de 212 pages (15 cm X 23 cm) comprend des photographies, cartes et plans, appendices, index des noms propres, la généalogie ascendante et descendante de Daniel Perron dit Suire, etc.

Voir la recension (analyse critique) de Mme Sylvie Tremblay

Pour commander, cliquez ici