Recension de la biographie de François Peron

par Gilles Laprade

 

En 1990, Guy Perron publiait une remarquable et solide étude sur l'ancêtre des familles Perron : Daniel Perron dit Suire (1638-1678). Il sous-titrait alors très justement son ouvrage : « une existence dans l'ombre du père ».

Poursuivant plus loin ses intensives recherches, il nous livre ici un portrait complet, honnête, étoffé de cet attachant mais énigmatique personnage dont l'ombre accablante et souvent oppressive écrasa très longtemps les ardeurs les plus généreuses de ce fils naturel, né de Jeanne Suire, dont il reconnut la paternité sans jamais épouser la mère, demeurant ainsi célibataire jusqu'à sa mort.

Plus d'une fascinante monographie d'un habile négociant, important pour l'époque, c'est toute l'histoire et l'analyse des relations commerciales entre La Rochelle et les colonies qui y sont soigneusement décrites et étudiées. La Rochelle est alors « le plus important port d'embarquement des colons français pour l'Amérique », mais c'est aussi un florissant port de commerce fournissant « des marchandises d'approvisionnement et fournitures nécessaires aux besoins des colons » et, sur le chemin du retour, apportant en France « les fourrures du Canada, le sucre des Antilles et les poissons de Terre-Neuve ».

Soucieux de situer son personnage dans le contexte historique et social de son temps, de nous en faire revivre les événements les plus marquants et de nous imprégner des mentalités d'alors, l'auteur a consacré à ce travail plus d'une quinzaine d'années de « recherches scrupuleuses et tenaces ». Ayant littéralement « passé au crible » les registres d'état civil, les minutes des notaires, les pièces judiciaires et les documents de l'Amirauté de La Rochelle, il nous brosse une véritable fresque des problèmes humains, sociaux, religieux et politiques de ces années agitées et souvent tumultueuses. Ses recherches attentives lui procurèrent la joie de découvrir le cachet de cire de François Peron, encore en bon état après 340 ans.

De nombreux plans, photos, tableaux, encarts, reproductions de documents, judicieusement choisis, complètent et enrichissent un texte déjà précis et solidement documenté.

L'un des appendices (plus de 25 pages) contenant un répertoire biographique des engagés levés par François Peron saura sûrement attirer et intéresser plus d'un généalogiste. Un index exhaustif des noms propres vient compléter utilement cet ouvrage.

Comme le signale l'auteur dans son introduction, et avec raison d'ailleurs, « ... jamais à notre avis, marchand rochelais du XVIIe siècle, et comptant une nombreuse descendance en Amérique du Nord, n'a fait l'objet d'une étude aussi particulière ».

Source : Revue Mémoires, Société généalogique canadienne-française, Québec, volume 54, numéro 1, cahier 235, printemps 2003, p. 81.