Recension de la biographie de Daniel Perron dit Suire

par Sylvie Tremblay

 

Comme le mentionne l’auteur, ce volume fait « revivre l’histoire de Daniel Perron dit Suire ». Même si celle-ci fut brève, soit à peine 40 ans, elle est jalonnée de nombreux événements. Quatre chapitres, alliant un cheminement thématique et chronologique, sont consacrés à Daniel Perron. Ce sont, dans l’ordre, sa vie en France et ses origines familiales, son établissement en Nouvelle-France, ses démêlés avec la justice, et sa famille. Les trois autres chapitres relatent le sort des enfants de Daniel Perron, le dispersement de la famille en Amérique du Nord, et la dualité religieuse, puisque Daniel , baptisé luthérien, abjure et embrasse la foi catholique. Le texte est agrémenté d’encarts historiques, de transcriptions de textes anciens et d’un index. Un style littéraire alerte rend la lecture facile et agréable. Des recherches ont été menées dans les archives départementales de la Charente-Maritime ainsi que dans les archives judiciaires de la Nouvelle-France pour mener à bien cette biographie.

Source : Revue Cap-aux-Diamants, Les Éditions Cap-aux-Diamants inc, Québec, numéro 38, été 1994, p. 59.