François Peron (1615-1665)
Marchand-engagiste, bourgeois et avitailleur de La Rochelle


Son cachet de cire

Apposé sur un acte notarié, le cachet de cire de François Peron, découverte extraordinaire, s'est dévoilé après quelques années de recherches. Ce cachet de cire est apposé sur une obligation de 6 240 livres que François Peron doit à Anne Gassan, veuve du banquier Henri Bardet. L'obligation, datée du 9 août 1657, stipule ceci : « Lesquels (castors) n'ont point été pesés et ont été cachetés du cachet dudit Peron en plusieurs endroits sur les fonds des poinçons (de castors). Et outre, lesdits fonds marqués de la marque ici en marge qui a été mise avec ledit cachet ».

Le cachet de cire (ci-contre) nous livre le nom de
« FRANCOIS PERON » ainsi qu'un dessin qui consiste en trois arbres entiers, type palmiers, avec du feuillage, et en chef (au-dessus) deux étoiles et un soleil au centre.


Sa marque
La marque (ci-contre) est représentée par ses initiales
« F.P. », chaque lettre étant suivie d'un astérisque au lieu d'un point. La marque, apposée à l'encre, sert à identifier ses propres marchandises et les distinguer de celles d'autres marchands.


Cachet de cire et marque de François Peron